CB SAINTE CROIX

Forum du Comité de Baptême de Sainte-Croix
 
AccueilAccueil  ForumForum  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Compte-rendu bleusaille folklore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Patoche
N.A
N.A
avatar

Nombre de messages : 58
Age : 19
Localisation : Liège
Emploi : Etudiante
Loisirs : Guindalles, dormir, re-guindailles
Date d'inscription : 29/09/2016

MessageSujet: Compte-rendu bleusaille folklore   Mar 15 Nov 2016 - 23:14

Avec beaucoup de retard (veuillez nous pardonner Guillaume, délégué Folklore), voici le compte-rendu de la bleusaille folklore de ce lundi 14 novembre 2016.

Les Terrasses et le Toré
En 1870, le quartier des Terrasses et du parc d'Avroy est construit sur un ancien port qui relie les Guillemins au boulevard Piercot qui a été construit par Guillaume Blonden. L'étang est le dernier vestige du port d'autrefois.
Li Toré ou la statue du Dompteur de taureau a été créée entre 1789 et 1880 par Léon Mignon. L'œuvre se trouve dans un musée est appréciée par le Roi Léopold II qui donne ses félicitations.
À partir du 27/07/1881, la statue sera placée sur les Terrasses d'Avroy mais celle-ci choque les bourgeois et catholiques de par sa nudité. Le rédacteur de la Gazette de Liège (Joseph Demarteau) va alors en faire une caricature dans son journal. Les étudiants, appelleront donc le dompteur "Djoseph" pour se moquer du rédacteur.
Les autorités recouvriront le sexe du toré par une feuille de vigne mais sera très rapidement arrachée par les étudiants liégeois et ils décideront de peindre les couilles pour encore plus les montrer. Les autorités recouvriront le sexe à nouveau, les étudiants l'enlèveront jusqu'à ce que les autorités comprennent que tous les étudiants n'abandonneront JAMAIS. Depuis, en chaque début d'année académique, les couilles du Toré sont peintes aux couleurs de la ville de Liège (or et sang) puis, lorsque les activités baptismales commencent, elles seront repeintes aux couleurs du Comité d'origine du Président de l'AGEL.
Lors de la seconde guerre mondiale, les allemands fondent toutes les statues de la ville pour réutiliser le bronze pour faire des armes. Les étudiants décident alors de cacher le Toré auprès de la Vierge Delcour dans les caves des Beaux-Arts. Le Toré réapparaîtra le 19/07/1945 ce qui rend joyeux les étudiants. Tous les journaux ne parlent alors que de ça et mettent en gros-titre:"A-s' veyou?" en parlant du Toré. Depuis ce jour, le Toré n'a plus quitté son emplacement. Les étudiants créent alors la fête de la Saint-Toré qui dure 3 jours. Certaines entreprises comme par exemple celle de Jupiler reprennent le Toré comme logo.
Le premier cortège de la Saint-Toré date du 17/02/1949 (mi-carême). D'après la légende, les étudiants sont jaloux de la Saint-V de Bruxelles et donc décidèrent de créer le Toré. Mais en fait, les étudiants voulaient simplement créer des sorties afin que tous les cercles et comités soient réunis (pas comme à Bruxelles). Mais, en 1966, le cortège est interdit à cause de débordements/dégradations. Seulement quelques cercles continuèrent à fêter la Saint-Toré jusqu'à l'époque bénie en 1983.
Nous avons dû participer à une course-relai en équipe en rampant et ensuite afonner une canette de cara à l'arrivée pour ensuite repartir dans notre équipe en canard.

Le bœuf au labour (au repos), toujours situé aux Terrasses et créée par Léon Mignon en 1885 se situe du même côté que le Toré. Ils représentent tous les deux le travail de l'agriculture (sont du côté terre).

Les chevaux, statue créée par Jules Halkin en 1885 sont des chevaux de halage. Ceux-ci tiraient auparavant les bateaux et sont situés du côté de la Meuse.

Les statues représentent la domination de l'homme sur l'animal. Il y a deux aspects: le travail de halage et de la terre. Depuis leur création, les jardins sont restés tels quels.

Le monument national à la Résistance est créé le 08/05/1955. C'est une œuvre commune de Louis Dupont et de Paul Etienne. Elle a été inaugurée pour rappeler les combats de la Résistance face aux nazis (année de l'ombre contre le Reich).
La statue de gauche évoque la résistance armée et celle de droite la résistance intellectuelle (la non collaboration, l'espionnage). La femme qui détourne la tête symbolise le refus de collaborer avec l'ennemi (coucher avec eux).
Entre ces deux statues, il y a une statue reliquaire représentant la presse clandestine. Il y a 9 blasons des neufs provinces de l'époque sous forme de médaillons qui entourent une urne qui contient les cendres de néerlandophones qui venaient d'un camp d'Allemagne.
Ce monument se trouve inscrit sur le pont Albert qui fût détruit en 1957 par les liégeois pour ralentir les nazis.

La statue de Charlemagne est créée en 1867 par Ferdinand Henaut (historien) qui est nostalgique de l'époque impériale de Liège. La statue est à Liège car d'après une légende, Charlemagne serait originaire de Herstal ou Jupille où ses parents étaient souvent (Pépin le Bref et Berthe aux grands pieds).
Charlemagne souffrait de la maladie de la goutte et donc part à Aix-la-Chapelle, ville qui connait les soins de cette maladie.
La statue est tournée vers l'ancienne entrée de la ville car Charlemagne invitait les étrangers dans son pays. Sur le socle de trouvent 6 niches qui ont chacune la statuette d'un ancêtre: Begge d'Andenne, Pépin de Herstal, Charles Martel, Bertrude, Pépin de Landen, Pépin le Bref avec chacune une inscription latine qui dit: "grand dans la guerre, plus encore dans la paix." Le 14/12/2011 la statue est rénovée à Périgueux puis ramenée le 11/09/2012 au Parc d'Avroy.

La place du XX Août
C'est l'ancienne place des jésuites. Elle est appelée place du XX Août en mémoire des extractions de l'armée allemande. Le 20 août 1914, l'armée fusille 17 civils innocents et brûlent la place. L'université, elle, est saccagée.

L'Université de Liège est créée le 25/09/1817 par Guillaume d'Orange. A l'époque, il y avait peu d'étudiants et les cours sont en latin.

La statue d'André Dumont
Ce géologue liégeois a créé la première carte géologique de la Belgique qui nous a permis de découvrir la houille dans notre sol. Pour le remercier, Louis Simonis le sculpte. Sa main droite représente les richesses du sol. La lampe à huile rappelle le travail dans les mines.
C'est Léopold II qui inaugure la statue en 1866 qui était là où se trouve celle de Grétry aujourd'hui.

Tchanchès :
Cette statue représente Nanesse (sa binamée crapaude) en habit de mineur brandissant une petite marionnette représentant Tchanchès. On doit se découvrir devant cette statue.
Tchanchès, François en Wallon, est né par miracle le 25 août 760 entre deux pavés. Quand il est né, il chantait déjà une chanson à boire (La mère Gaspard). Son père en ayant marre, lui donna un biscuit trempé dans du pékèt. A partir de ce moment il eut une soif inextinguible. Quand il s’est fait baptisé, sa maman lui a cogné la tête sur le bord des fonds baptismaux, c’est à cause de cela qu’il a un nez bizarre et rouge.
Il n’a pas eu une enfance facile car à cause de sa particularité il n’était pas aimé et écarté de tous. Il participe à la Saint-Macraw. Il est élu prince du « Djeu d’la mousse » qui veut dire Outremeuse en Wallon. Il est devenu ami avec le chevalier Roland qui est le neveu de Charlemagne.
François meurt à 40 ans après une grosse cuite. Il est l’incarnation du vrai Liégeois.

Sainte-Croix :
C’était un ancien couvent tenu par des sœurs et depuis 1870 il à été racheté par l’Helmo et est devenue une école.

Les escaliers de Bueren :
C’est un raccourci crée en 1875 pour accéder à la citadelle afin de détourner les soldats. À l’époque, les escaliers comportaient 404 marches, mais maintenant il n’y en a plus que 374 d’un côté et 375 de l’autre. Le nom vient de Vincent de Bueren qui a mené une bataille avec les 600 Franchimontois contre le duc de Bourgogne. La nuit du 29 au 30 octobre 1468, les Liégeois et les 600 Franchimontois sont venus dans en Bourgogne pour essayer de prendre la ville. Le lendemain, les bourguignons ont mis le feu et l’incendie aura duré 7 semaines.

Nous avons dû ensuite, gravir les escaliers en canard. Il y avait plusieurs "stands". Pour pouvoir continuer de monter, il fallait répondre aux questions demandées par les différentes capes.

La place du marché:
La place du marché constituait le centre vital de la ville avec son Perron et son Hôtel de Ville. Au fil du temps, la "Batte" apparait en tant que marché près de la Meuse.

Le Perron :
Symbole de la ville de Liège, il se dresse sur la place du marché. Au départ, le Perron était constitué d’un pilori où une pomme de pin se trouvait sur le sommet. La croix est arrivée plus tard. Suite à l’incendie de la ville par Charles le Téméraire, le perron a été transféré à Bruges. Il y restera jusqu’à la mort du Duc en 1478 et le perron sera ramené à Liège après 10 ans d’exil. Lors d’une violente tempête, le Perron fut endommagé, alors, Jean Del Cour le restaura et ajouta une fontaine, trois Grâces pour représenter la sagesse, 4 l'ionisation pour représenter la force et des pommes de pin pour représenter la philosophie. Elles sont composées de 400 écailles qui représentent 400 familles importantes à Liège.

La place Saint-Lambert :
La place accueillait la cathédrale Notre-Dame et Saint-Lambert. Lors de la révolution liégeoise, les liégeois ont détruit la cathédrale et l’emplacement devint la place principale de la ville de Liège. Aujourd’hui des piliers en métal sont présents pour rappeler l’emplacement de la cathédrale et en dessous de celui-ci se trouve l’Archeoforum. Dans ce musée on peut trouver des vestiges d’une occupation de plus de 9000 ans, une occupation néolithique occasionnelle, une villa gallo-romaine, un village. Le centre de Liège s’est déporté vers le quartier du pont d’Avroy où e trouve le Carré. La place Saint Lambert est auprès du Palais des Princes-Évêques qui accueille le gouvernement et la justice.

L'Opéra Royal et Grétry
Le théâtre royal de Liège est inauguré le 4/11/1820. Il a subit une rénovation de mars 2009 au 19/11/2012 pour restaurer le battement et qu'il redevienne comme à son départ. Il y a quand même une extension qui y est ajoutée en bois.
Devant l'Opéra se trouve la statue de Grétry qui est un célèbre compositeur liégeois de musiques d'opéra. Il meurt à l'âge de 72 ans (en 1813) et sa statue inaugurée place du XX Août en 1842 puis déplacée devant l'opéra en 1866.
Il est enterré en France mais son cœur a été ramené à Liège. Celui-ci se trouve dans une urne qui a été offerte par l'opéra royal de la Wallonie et placée dans la statue de Grétry.

Vinave d’Ile et la Vierge Del Court :
« Vinave d’Ile » signifie « la rue principale de l’ile », la rue a été formée par les bras de la Meuse qui sont aujourd’hui la rue de l’Université, le boulevard de la Sauvenière et le boulevard d’Avroy. L’ile est le quartier latin de Liège qui comprend l’Université de Liège et la Cathédrale Saint-Paul.
La Vierge Del Court ou Vierge de l’Enfant a été sculptée par Jean Del Cour en 1696. La fontaine sur laquelle elle est posée est construite en 1854. Une femme représentant Liège est sur un socle en bronze, elle embrasse le Perron et est couronnée par un ange qui lui représente la religion. A chaque coin se trouve une tête de puto qui crache de l’eau dans un bassin, au coin de celui-ci se trouve un lion couché qui crache de l’eau dans un bassin en forme de coquille.
La Vierge Del Cour échappe à la fonte, la première fois grâce aux protestations des Liégeois et la deuxième fois grâce aux étudiants qui l’ont caché dans la cave de l’Académie des Beaux-Arts avec le Toré.
Elle est le point final du cortège de la Saint-Nicolas jusqu’en 1980 ou le Toré le deviendra.
Une tradition veut que l’on pose un pied sur la première marche de la fontaine et que l’on chante « Marie Clap’ sabot » pour qu’à la sortie du carré on ait un retour sauf jusqu’à notre domicile.

Le Carré (1468) fait partie du quartier administratif de Liège. C'est un lieu-dit de notre belle ville de Liège.

Nous avons enfin terminé la bleusaille (vers 02:40) en chantant les chants sacrés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony
Stella
Stella
avatar

Nombre de messages : 194
Age : 27
Localisation : Liège
Emploi : Diplômé en Informatique Industriel - Chercheur/développeur
Loisirs : Manga, Lecture fantastique, Promenade, Musique, Flèchettes, 421, Poker menteur, ...
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Re: Compte-rendu bleusaille folklore   Mer 16 Nov 2016 - 10:39

Bleuette (Patricia) a écrit:
Le Carré (1468)  fait partie du quartier administratif de Liège. C'est un lieu-dit de notre belle ville de Liège.
C'était surtout des puuuuuuuutes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vervietoise.be
Guillaume (Paint)
Maes
Maes
avatar

Nombre de messages : 159
Age : 26
Localisation : Liège
Emploi : Sainte-Croix
Loisirs : Sainte-Croix
Date d'inscription : 27/09/2014

MessageSujet: Re: Compte-rendu bleusaille folklore   Sam 19 Nov 2016 - 19:24

Tout cela est tellement incomplet.....
Et non je ne vous excuse pas pour le retard inadmissible de ce compte-rendu...

On se voit lundi, ça va chier...

Mourez

_________________
Baptisé du comité de baptême Sainte-Croix 2014-2015  
 Vice-Roi des Bleus 2014-2015  
 Assistant du comité de baptême Sainte-Croix 2015-2016  
 Délégué folklore du comité de baptême Sainte-Croix 2016-2017  

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
   On dit qu'il faut boire frais pour rester jeune, moi je bois jeune pour rester frais!  
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Compte-rendu bleusaille folklore   

Revenir en haut Aller en bas
 
Compte-rendu bleusaille folklore
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peter Pan's flight + compte rendu séjour
» compte rendu de la semaine
» Compte-rendu journée du 16 février au centre social
» Compte rendu Chaos/Orques VS Empire/Breto
» J'ai dîné avec des Imagineers (Début Compte rendu en page2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CB SAINTE CROIX :: PARC A BLEUS :: Infos-
Sauter vers: