CB SAINTE CROIX

Forum du Comité de Baptême de Sainte-Croix
 
AccueilAccueil  ForumForum  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Première répèt chants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
HSP
Jupiler
Jupiler
avatar

Nombre de messages : 312
Age : 26
Localisation : Hannut
Emploi : Ca te regarde pas
Loisirs : Deep throat,Hairy pussy,Amputated
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Première répèt chants   Ven 7 Oct 2016 - 9:44

Morasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume (Paint)
Maes
Maes
avatar

Nombre de messages : 159
Age : 26
Localisation : Liège
Emploi : Sainte-Croix
Loisirs : Sainte-Croix
Date d'inscription : 27/09/2014

MessageSujet: Re: Première répèt chants   Ven 7 Oct 2016 - 14:20

LES BLEUS

Ce compte-rendu me fait pleurer des larmes de sang...

A quel moment tu m'as entendu dire que les médecins avaient des CAPES rouges??
Sérieusement les bleus? Des CAPES???

Ils portaient des tabliers rouges sur les champs de bataille, pour ne pas faire peur aux soldats blessés à la vue de leur propre sang...

S'ils ont pris une TOGE, (hé oui bande de navets fades que vous êtes, des TOGES, pas des CAPES), c'est pour se moquer de leur comité "ennemi", à savoir le comité DROIT (dont les futurs juristes porteront des TOGES)...

Et je vous ai parlé du comité Barbou, qui fait partie d'une haute école, et qui pourtant a des toges également...

Corrigez-moi cette merde, et VITE.

_________________
Baptisé du comité de baptême Sainte-Croix 2014-2015  
 Vice-Roi des Bleus 2014-2015  
 Assistant du comité de baptême Sainte-Croix 2015-2016  
 Délégué folklore du comité de baptême Sainte-Croix 2016-2017  

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
   On dit qu'il faut boire frais pour rester jeune, moi je bois jeune pour rester frais!  
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bleuette (Laura.)
N.A
N.A
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 21
Localisation : Marchin
Emploi : Bac 1 sciences
Loisirs : Pouf équine
Date d'inscription : 01/10/2016

MessageSujet: Correction du compte-rendu   Ven 7 Oct 2016 - 20:24

Ô Vénérable Guillaume, délégué folklore et grand chansonnier du comité de baptême Sainte-Croix, veuillez nous excuser pour les impardonnables erreurs que nous avons commises : voici notre correction du compte-rendu de ce mercredi cinq octobre.

La tradition (en tant que concept) : La tradition est le premier pilier et le fondement primordial du folklore. Elle se doit d’être respectée, perpétuée et transmise à travers les générations.
Elle évolue lentement.
Le Comité de Baptême Sainte-Croix ne reproduit pas la tradition telle quelle, en effet il y apporte quelques éléments nouveaux.
En tant que bleus, nous contribuons également à la tradition, nous en faisons partie.


Les guindailles : Le Larousse définit le terme suivant comme ceci : “Terme familier. En Belgique, beuverie d’étudiants”.
Cependant, la guindaille est bien plus que cela. En Belgique, elle a une signification profonde. Elle désigne une chanson, un sketch ou bien un texte lu ou chanté.
Lors du célèbre week-end ODX, ils nous sera demandé de créer, par groupes de 3, nos propres guindailles.


Les chants : Les chants rendent une association vivante, ils sont un instant d’intenses camaraderies. Cependant, certains sont plus vénérables que d’autres.
Certains chants sont centenaires et ont acquis une véritable renommée: ils guident le folklore.
En 1860 apparaît le tout premier chant, il parle de liberté, il énonce la vie de bohème qu’ils avaient avant, il fait aussi référence au fait d’être anti-bourgeois, de ne pas leur ressembler, il énonce aussi le fait de vivre en turne (chambre meublée) ou en garni (kot). Maintenant, les chants que nous connaissons sont plus salaces et parlent souvent de sexe. Il existe des almanachs, des livres de chants publiés par les étudiants.
Avant la Guerre 14-18, les chants étaient uniquement chantés dans les théâtres facultaires.
En 1980 (époque bénie) arrive la renaissance des comités de baptême (les comités de baptême actuels et les chants des ordres).
Le premier bitu (recueil de chants) est édité en 1984 par la faculté de médecine. Depuis, un nouveau voit le jour chaque année.


La penne : La penne est un terme d’origine Wallonne. Autrefois, elle se nommait visière. Elle est créée en 1850, mais ne possède qu’une visière courte, ce qu’on appelle aujourd’hui penne consulaire. Cette visière courte n’était portée que par les universitaires de l’ULB, donc les bourgeois.
Le couvre-chef était pour eux le passage à la vie adulte. Ils avaient choisi de porter une casquette car c’était un symbole du petit peuple, ils voulaient se détacher de l’origine bourgeoise.
La penne correspond au fait de dire : “Je suis moi, Je le crie, Je me taule !”.
En 1860, la penne fait son arrivée à Liège. Elle est rapidement personnalisée avec plusieurs insignes. Sa couleur, vert émeraude, représente la couleur de Liège. En effet, la même année, Léopold 1er offre un drapeau de couleur vert émeraude aux étudiants liégeois. Après le 20ème siècle, la couleur de la penne diffère en fonction d’où l’on vient. Elle va ensuite progressivement s’allonger.
En 1960, tous les étudiants portaient une penne. Les baptisés, afin de se différencier des autres, avaient, eux, leur penne dépucelée. Leur calot était troué après être passé de sabre en sabre dans le comité. Aujourd’hui, le calot est troué grâce à une cigarette.
La penne est composée de trois parties : Le calot, le liseré et la visière.
Le calot est la partie supérieure de la penne. Sa couleur diffère en fonction de la faculté d’où l’on provient. Il y est écrit d’où l’on vient et l’écusson de la ville de Liège y est cousu. On peut également y placer des insignes racontant notre histoire, qui nous sommes, ce que nous valons,… Certaines autres décorations peuvent également y être placées, elles sont alors offertes par des amis, ordres,...
Le liseré est une bande de tissu colorée au dessus de la visière. Dans le comité de Baptême Sainte-Croix, le liseré sera noir et orange. Sur celui-ci on retrouve plusieurs étoiles : les dorées représentent une nouvelle année tandis que les argentées représentent une année doublée. Sur le côté droit du liseré se trouve le toré, sur le côté gauche le perron.
La visière est une plaque de carton plastifiée, elle fait toute la largeur du front et est de taille fixe. Au dessus, on place les autocollants du Comité auquel on appartient ainsi celui de l’AGEL. En dessous, on place les autocollants des Comités avec lesquels nous sommes amis.

Toge / Tablier / Cape : A l’origine, il y avait deux comités en guerre : Médecine (qui portent des tabliers) et Droit (qui portent des toges). Pour se moquer l’un de l’autre, ils ont “échangés” leur uniforme, ceux en Droit ont donc commencés à porter des tabliers et ceux de Médecine des toges. Celles-ci étaient initialement destinées aux futurs juristes des étudiants de Droit.
A l’heure actuelle pour notre glorieux comité de baptême Sainte-Croix, on ne parle plus de toge.
Lors de la première guerre mondiale (14-18), les médecins étaient vêtus d’un tablier de couleur rouge sang, ceci avait pour but de ne pas effrayer les blessés de leur propre sang. A cette époque les médecins avaient donc une toge rouge
avec un liseré vert. Cependant, en 1980, les Médecins se sont trompés et ont eu une toge verte émeraude avec un liseré rouge.
A l’heure actuelle pour notre glorieux comité de baptême Sainte-Croix, on ne parle plus de toge. La toge est à présent un signe de cursus long, il existe quand même une exception, le comité Barbou, pour qui on désigne une toge également. La cape, quant à elle, représente un cursus court et est souvent portée par les hautes écoles.

A LLN, les tabliers sont seulement pour les baptisés. Ici, à Liège, le tablier peut se porter par n’importe quel étudiant. Le baptisé, pour se différencier, porte un brassard aux couleurs de son comité au bras gauche, près du coeur.

Nous avons pour terminer, eu l’immense honneur de participer à une répétition de 4 chants tels que Le Chant Sainte-Croix, chant de notre comité ; Valeureux Liégeois, le chant de la ville de Liège ; Le Chant des étudiants wallons et La Chanson du Roi Albert. Ces trois premiers constituent des chants sacrés tandis que le quatrième n’en est pas un.

Il va de soi, oh Grand Guillaume, délégué folklore et grand chansonnier du comité Sainte-Croix, que ces chants seront connus pour lundi dix octobre. Je vous prie de vouloir nous excuser pour ces erreurs et nous espérons ne plus en avoir commis.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No'
Maes
Maes
avatar

Nombre de messages : 174
Age : 23
Localisation : Liège
Emploi : étudiante
Loisirs : Boire et picoler
Date d'inscription : 07/10/2013

MessageSujet: Re: Première répèt chants   Mar 11 Oct 2016 - 23:01

Bleuette, sur le forum on peut faire un truc magnifique et super utile, c'est de modifier son commentaire.

Je savais qu'ils étaient débiles mais pas à ce point la quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Première répèt chants   

Revenir en haut Aller en bas
 
Première répèt chants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L'avenir des "méchants" dans Bleach ...
» Ma première aquarelle....
» [De Schaepdrijver, Sophie] La Belgique et la Première Guerre mondiale
» les méchants flamboyants
» Les libraires d'Esprit BD chroniqueurs sur Clermont-Première

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CB SAINTE CROIX :: PARC A BLEUS :: Infos-
Sauter vers: