CB SAINTE CROIX

Forum du Comité de Baptême de Sainte-Croix
 
AccueilAccueil  ForumForum  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Guindaille - Lettre d'Intro au rang de Chevalier - 2011/12

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CORVVS
Duvel
Duvel
avatar

Nombre de messages : 398
Age : 32
Localisation : Chênée
Emploi : Parce que ça sent bon l'abricot!!
Loisirs : Corvvs Et Vvlpes: Quae se laudari gaudet uerbis subdolis, Fere dat poenas turpi paenitentia. Cum de fenestra coruus raptum caseum Comesse uellet, celsa residens arbore, Vulpes hunc uidit, deinde sic coepit loqui : « O qui tuarum, corue, pennarum est nitor ! Quantum decoris corpore et uultu geris ! Si uocem haberes, nulla prior ales foret. » At ille stultus, dum uult uocem ostendere, Emisit ore caseum ; quem celeriter Dolosa uulpes auidis rapuit dentibus. Tum demum ingemuit corui deceptus stupor. Hac re probatur quantum ingenium ualet ; Virtute semper praeualet sapientia. (------------------------>) Quiconque prend plaisir aux flatteries trompeuses Se voit bientôt puni d'un honteux repentir. D'un fromage volé au bord d'une fenêtre Le corbeau sur son arbre allait faire un repas ; Le renard l'aperçut et lui fit ce discours : « De quel éclat, corbeau, resplendit ton plumage ! Quel minois gracieux et quelle belle allure ! La voix en plus, et tu serais roi des oiseaux. » Le stupide animal, voulant montrer sa voix, Fit de son bec tomber le fromage ; aussitôt Goupil rusé le prit entre ses dents avides. Lors du corbeau soupire, abusée, la sottise. Cela montre combien l'esprit a de puissance : Le courage toujours le cède à la sagesse.
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Guindaille - Lettre d'Intro au rang de Chevalier - 2011/12   Mar 25 Sep 2012 - 13:32

Mes Chers Amis, Compagnons, Chevaliers, Maîtres et Grand Maître,

Nous vous écrivons par la présente dans l’espoir de vous voir accéder à notre requête.

Ab æterno, il existe un temps dans la vie de chaque homme ayant arboré les fières reliques d’une implication sans faille, fièrement baptisé à Sainte Croix, que de se voir prendre une place au sein du luxuriant ordre de la Croix…
Camarades, nous pensons que ce temps est venu pour nous.
Grâce à votre sagesse légendaire, il ne saurait en être autrement ! Votre bon sens doit logiquement vous inciter à prendre cette décision car, vous le savez aussi bien que nous, si ce n’est mieux ; notre place est à vos côtés, ce que le Saloon est au Carré.
Nous devons résider sur la même vénérable ligne de front, inexorablement assaillie par la médiocrité et la honte, que dis-je ? L’affront perpétuel, que ces semblants d’ordres, régionales et autres conciles balbutiants et balbutiés, vous infligent sans cesse.

L’élite attire et réclame l’élite ! Pour la propagation de la race, dans le but de montrer l’illustre exemple aux sommités sous-jacentes de l’ordre qu’est le comité dans sa complétude, mais également pour apporter une fraicheur d’esprit se démarquant de la masse par son innovation et son dévouement sans borne.

Il n’est autrement possible que de nous laisser nous abriter sous vos soutanes, donnant lieu à un réconfort social, et si le besoin s’en fait sentir, pourquoi pas quelques petites malaxations encourageantes et généreuses…
Mais hors mis ces petites gratuités, il n’est guère utile de rappeler et de décrire les exploits de notre fait ! Il serait de même tout aussi insultant de prétendre que vous n’avez pas contribué à notre essor hiérarchique !

Cependant pour chaque progéniture, qu’elle soit créée par le foutre, la bière, un certain contingent de manipulations génétiques ou encore l’inlassable satisfaction d’avoir pétri de vos mains encore chaudes et moites, la glaise qui est en chacun de nous… Il est une part de notre être qui nous est propre et qui hurle d’envie de prétendre à une meilleure situation que celle issue de l’exemple paternel.

En d’autres termes, et bien que rarement exprimé en ces mots, tellement noyé de tournures que l’on pourrait penser que bien de palabres nous vous encombrons, ce verbiage intempestif veut tout simplement dire qu’il est grand temps de nous laisser, à nouveau, vous prouver ce que l’on vaut, faisant place en tant que vos égaux dans ce rassemblement d’élus divins.


D’avance, une reconnaissance éternelle.

Longue vie à l’Ordre De la Croix !


Cura ut valeas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.coucoucircus.org/da/generique.php?id=248
 
Guindaille - Lettre d'Intro au rang de Chevalier - 2011/12
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Anne-Sophie Silvestre] Chevalier d'éon, agent secret du roi, tome 1 : Le masque
» lettre liée
» Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate
» Chevalier orientale
» places au 1er rang, bonne chose ou pas ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CB SAINTE CROIX :: AGORA :: GUINDAILLES-
Sauter vers: